Cour du VIIe pylône - « Cour de la cachette » - Thoutmosis III - (KIU 3312)



Datation: XVIIIe dynastie / Thoutmosis III

Matière : Grès.

Ce monument est en cours de mise en ligne. Une partie de sa décoration est en attente de relecture ou de photographie de référence.
La notice du monument sera totalement accessible lorsque l’ensemble des éléments de décoration manquants sera mis en ligne.


« Cachette de Karnak »


La cour du VIIe pylône de Karnak est également appelée « Cour de la Cachette », suite à la découverte à cet endroit d’une énorme favissa par G. Legrain en 1903. Deux années auparavant, sur les ordres de Gaston Maspero, directeur du Service des antiquités de l’Égypte, G. Legrain avait entrepris d’explorer cet endroit « stratégique » du temple, à l’intersection de ses deux axes. Le chantier débuta en octobre 1901 en s’attachant d’abord aux murs latéraux et aux abords du pylône. Il amena très rapidement la découverte de nombreux blocs datant du Moyen et du Nouvel Empire, notamment une porte en calcaire d’Amenhotep Ier. Après une période d’arrêt de plusieurs mois consacrée au classement de ces blocs, G. Legrain poursuivit la fouille dans la moitié nord de la cour. C’est le 26 décembre 1903 que fut découvert l’orifice de la « Cachette » proprement dite. Ce jour-là, les ouvriers trouvèrent une grande stèle de Séthi Ier posée sur une couche de sable pur. Sous cette couche, ils découvrirent trois statuettes, puis encore plusieurs autres. À partir de ce jour, plus de sept cents statues ou fragments de statues, de nombreux objets et près de 17 000 statuettes en bronze sortirent de cette favissa au cours de quatre campagnes menées entre 1903 et 1907. La Cachette étant d’une profondeur qui pouvait atteindre 15 ou 16 mètres, la fouille était rendue extrêmement difficile par les infiltrations de la nappe phréatique. Des pompes et des chadoufs furent utilisés pour évacuer l’eau, opération qui devait être répétée chaque matin.
La très large majorité des objets découverts dans la Cachette de Karnak furent envoyés par Legrain au Musée Égyptien du Caire, ce qui permit de doubler sa collection de statues. Certaines d’entre elles furent ensuite transférées dans des musées de province. Suite à des dons, des ventes ou des vols, un certain nombre de statues parvinrent dans des musées ou des collections privées à travers le monde. Cet ensemble de près de 800 statues nous offre un panorama très représentatif de la décoration statuaire du temple de Karnak dans sa période la plus prestigieuse. Mais de nombreux autres types d’artefacts ont également été découverts, non seulement des stèles, mais aussi des objets de modestes dimensions qui firent partie de l’équipement sacré du temple (autels, bijoux, sceptres, coudées votives, etc.).

L. Coulon







Paroi extérieure ouest

Partie nord

1er registre

Paroi intérieure est

Partie nord

1er registre

Partie sud

1er registre

2e registre

Soubassement

Partie nord




5 151 monuments, objets, scènes ou inscriptions
accessibles en ligne sur 9 954 uniques dans le projet Karnak.


Responsable du projet : Sébastien Biston-Moulin (sebastien.biston-moulin@cnrs.fr)

Collaborateurs : Christophe Thiers / Anaïs Tillier / Cédric Larcher / Gabriella Dembitz / Charlie Labarta / Jérémy Hourdin / Abraham Fernandez Pichel

Contributions :
Ali Abdelhalim Ali (94) R. Betbeze (277) S. Biston-Moulin (727) S. Cassor-Pfeiffer (135) L. Cagnard (208) M. Claude (288) L. Coulon (60) E. Dalino (224) G. Dembitz (324) D. Devauchelle (2) A. Fernandez Pichel (62) T. Fignon (339) E. Fournie (146) M. Gabolde (2) L. Gabolde (2) Mohamed Gamal Rashed (49) M. Gervason (308) M. Habachy (85) F. Hamonic (90) J. Hourdin (1254) M.-P. Jung (276) Ch. Labarta (1240) Fr. Labrique (94) C. Larcher (798) M. Louys (257) D. Metawi (4) E. Panaite (270) A.-H. Perrot (87) R. Pietri (99) R. Preys (32) E. Pulicani (307) Mohamed Raafat Abbas (4) L. Rouviere (164) Ch. Salvador (360) Chr. Thiers (139) A. Tillier (792) Gh. Widmer (2)

Labex ARCHIMEDE – ANR-11-LABX-0032-01
CFEETK – Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak – MEA / USR 3172 du CNRS
Équipe ENiM – Égypte Nilotique et Méditerranéenne – UMR 5140 – CNRS / Université Paul Valéry – Montpellier III



4 060 142 visites - 342 visite(s) aujourd’hui - 2 connecte(s).


Système d’Indexation des Textes Hiéroglyphiques (SITH)
version 0.2
© Sébastien Biston-Moulin

http://sith.huma-num.fr/
Ce site est optimisé pour les navigateurs Chrome et Firefox sur macOS 10.12 et Windows 10. Il n’a pas été testé sur d’autres plateformes ou navigateurs.