« Porte de Masaharta » - (KIU 338)



Datation: XXIe dynastie (document non royal)

Matière : Grès
Dimension(s) H : 4,37, L : 2,67 m, Pr : 1,60 m.
Découvert lors de l’opération: OP111 du Cfeetk

Cette porte se situe à l’est du IXe pylône, onze mètres en face de l’entrée de l’escalier interne du môle est. Elle est insérée dans un mur de briques crues qui borde la partie orientale des cours des IXe et Xe pylônes.
Chaque montant est large de 71 cm et le passage de 1,25 m ; la porte devait mesurer 4,37 m de hauteur (J.-Fr. Carlotti, J.-L. Chappaz, loc. cit.).
Elle a fait l’objet d’une campagne de restauration en 1993 par les équipes du Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak.


Montants

1er registre

2e registre

3e registre

Soubassements


Bibliographie sélective

Inventaire , KIU 338.
PM II2, p. 181 (549, a-b).
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 18 .
M. RÖMER, Gottes- und Priesterherrschaft in Ägypten am Ende des Neuen Reiches. Ein religionsgeschichtliches Phänomen und seine sozialen Grundlagen, ÄAT 21, 1994, p. 63 (7) et p. 567-568 .
J.-Fr. CARLOTTI, J.-L. CHAPPAZ, « Une porte de Masaharté à l’est du IXe pylône », Karnak 10, 1995, p. 167-204 .
K. JANSEN-WINKELN, Die Inschriften der Spätzeit 1. Die 21. Dynastie, Wiesbaden, 2007, p. 27-28 (3.48) .
A. MASSON, « Offering Magazines on the Southern Bank of the Sacred Lake in Karnak: The Oriental Complex of the Twenty-fifth-Twenty-sixth Dynasty», dans E. Pischikova, J. Budka, K. Griffin (éd.), Thebes in the First Millenium B.C., Cambridge, 2014, p. 591 .




Auteur(s) de la notice : Jérémy Hourdin.
3 255 consultations.

Création de la fiche : 15/01/2013. Dernière modification : 21/06/2016




5 758 monuments, objets, scènes ou inscriptions
accessibles en ligne sur 10 307 uniques dans le projet Karnak.

4 385 005 visites - 1 253 visite(s) aujourd’hui - 2 connecte(s).


Système d’Indexation des Textes Hiéroglyphiques (SITH)
version 0.2
© Sébastien Biston-Moulin

http://sith.huma-num.fr/
Ce site est optimisé pour les navigateurs Chrome et Firefox sur macOS 10.12 et Windows 10. Il n’a pas été testé sur d’autres plateformes ou navigateurs.