Chapelle d’Achôris - Psammouthis Usurpé par Achôris - (KIU 550)



Datation: XXIXe dynastie / Psammouthis Usurpé par Achôris

Matière : Grès, L : 10,20 m, Pr : 18 m.
Date de découverte : Février 1884.

La chapelle dite d’Achôris a été découverte en février 1884 et en partie remontée entre 1976 et 1979. D’abord datée de la XXVIe dynastie par G. Maspero, elle a été identifiée comme un monument de la XXIXe dynastie par G. Daressy. La construction date de Psammouthis mais ses noms ont été usurpés par son successeur Achôris (à l’exception des noms d’Horus) qui a terminé la décoration de l’édifice. En raison de la brièveté du règne de Psammouthis, il est possible que la construction du momument ait été ordonnée par Néphéritès Ier (Cl. Traunecker, op. cit., p. 423).
Il s’agit d’une chapelle reposoir pour la barque divine d’Amon. L’édifice comporte deux portes, une au nord ouvrant sur la voie processionnelle devant le premier pylône, une à l’ouest donnant sur les aménagements portuaires du temple d’Amon.
Le monument comprend un certain nombre d’éléments relatifs à la XXVe dynastie. Les colonnes papyriformes présentent des traces de remploi (ravalement de la surface des colonnes ; parties masquées par la mise en place des murs d’entrecolonnement). Les éléments stylistiques invitent à les dater de la période kouchite, peut-être du règne de Taharqa. L’embrasure nord de la porte occidentale mentionne de manière posthume le roi Taharqa laissant penser qu’il y aurait eu une construction antérieure érigée dans ce secteur.


Pronaos

Porte ouest

Montant extérieur

Tableaux extérieurs

Montant intérieur

Porte nord

Montant extérieur

Tableaux extérieurs

Colonnes

Entrecolonnements

Naos

Ante du mur

Mur nord

1er registre

2e registre

Mur sud

1er registre

2e registre

Mur est


Bibliographie sélective

Inventaire , KIU 550.
PM II2, p. 23.
G. MASPERO, « Découverte d’un petit temple à Karnak », RecTrav 6, 1885, p. 20 .
G. DARESSY, « La chapelle de Psimaut et Hakoris à Karnak », ASAE 18, 1919, p. 37-48 .
H. CHEVRIER, « Rapport sur les travaux de Karnak, 1948-1949 », ASAE 49, 1949, p. 262, pl. XVII .
J. LECLANT, « Compte rendu des fouilles et travaux menés en Égypte durant les campagnes 1948-1950. I », Orientalia 19, 1950, p. 363 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 11 .
J. LECLANT, Recherches sur les monuments thébains de la XXVe dynastie dite éthiopienne, BdE 36, 1965, p. 7 (§2b) .
J. LAUFFRAY, R. SAAD, S. SAUNERON, « Rapport sur les travaux de Karnak. Activités du Centre franco-égyptien en 1970-1972 », Karnak 5, 1975, p. 2-4, fig. 1-2 .
J. LAUFFRAY, « Karnak. La chapelle d’Achôris (Fouilles du Centre Franco-Égyptien) », BCE 2, 1977, p. 6 .
Cl. TRAUNECKER, « Essai sur l’histoire de la XXIXe dynastie », BIFAO 79, 1979, p. 408, 411-413, 423, 426, 431, 434 .
J. LAUFFRAY, « Les travaux du Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak, de 1972 à 1977 », Karnak 6, 1980, p. 5-8 .
Cl. TRAUNECKER, Fr. LE SAOUT, O. MASSON, La chapelle d’Achôris à Karnak II. Documents, Paris, 1981, .
Cl. TRAUNECKER, Fr. LE SAOUT, O. MASSON, La chapelle d’Achôris à Karnak II. Texte, Paris, 1981, .
J. LAUFFRAY, A. EL-KHACHAB, La chapelle d’Achôris à Karnak I. Les fouilles, l’architecture, le mobilier et l’anastylose, Paris, 1995, .
D. ARNOLD, Temples of the Last Pharaohs, Oxford, 1999, p. 100-102 .
A. CABROL, Les voies processionnelles de Thèbes, OLA 97, 2001, p. 508-510 .
Kl. DALLIBOR, Taharqo – Pharao aus Kusch. Ein Beitrag zur Geschichte und Kultur der 25. Dynastie, Achet 6, 2005, p. 216 .
K. MYSLIWIEC, Royal portraiture of the Dynasties XXI-XXX, Mayence, 1988, pl. LXXIc-LXXII .
E. BLYTH, Karnak : Evolution of a Temple, Londres, New York, 2006, p. 214-217 .
K. JANSEN-WINKELN, Inschriften der Spätzeit 3. Die 25. Dynastie, Wiesbaden, 2009, p. 82 (48.28) .
Chr. THIERS, « La chapelle d’Ipet la Grande / Époëris sur le parvis du temple de Louqsor. Relecture d’une stèle kouchite », dans Chr. Thiers (éd.), Documents de Théologies Thébaines Tardives (D3T 2), CENiM 8, 2013, p. 169 .


Autres Archives

Chicago Oriental Institute, photos. 11212-11213.



Auteur(s) de la notice : Jérémy Hourdin.
5 878 consultations.

Création de la fiche : 15/01/2013. Dernière modification : 30/03/2017




Cfeetk 187386







Photographie(s) de l’Oriental Institute, Université de Chicago : https://oi-idb.uchicago.edu/





5 002 monuments, objets, scènes ou inscriptions
accessibles en ligne sur 9 724 uniques dans le projet Karnak.


Responsable du projet : Sébastien Biston-Moulin (sebastien.biston-moulin@cnrs.fr)

Collaborateurs : Christophe Thiers / Anaïs Tillier / Cédric Larcher / Gabriella Dembitz / Charlie Labarta / Jérémy Hourdin / Abraham Fernandez Pichel

Contributions :
Ali Abdelhalim Ali (94) R. Betbeze (277) S. Biston-Moulin (725) S. Cassor-Pfeiffer (135) L. Cagnard (208) M. Claude (288) L. Coulon (60) E. Dalino (224) G. Dembitz (324) D. Devauchelle (2) A. Fernandez Pichel (42) T. Fignon (334) E. Fournie (146) M. Gabolde (2) L. Gabolde (2) Mohamed Gamal Rashed (49) M. Gervason (307) M. Habachy (85) F. Hamonic (90) J. Hourdin (1088) M.-P. Jung (276) Ch. Labarta (1180) Fr. Labrique (94) C. Larcher (798) M. Louys (257) D. Metawi (4) E. Panaite (270) A.-H. Perrot (87) R. Pietri (99) R. Preys (32) E. Pulicani (307) Mohamed Raafat Abbas (4) L. Rouviere (164) Ch. Salvador (360) Chr. Thiers (139) A. Tillier (792) Gh. Widmer (2)

Labex ARCHIMEDE – ANR-11-LABX-0032-01
CFEETK – Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak – MEA / USR 3172 du CNRS
Équipe ENiM – Égypte Nilotique et Méditerranéenne – UMR 5140 – CNRS / Université Paul Valéry – Montpellier III



3 944 078 visites - 699 visite(s) aujourd’hui - 6 connecte(s).


Système d’Indexation des Textes Hiéroglyphiques (SITH)
version 0.2
© Sébastien Biston-Moulin

http://sith.huma-num.fr/
Ce site est optimisé pour les navigateurs Chrome et Firefox sur macOS 10.12 et Windows 10. Il n’a pas été testé sur d’autres plateformes ou navigateurs.